Exercice de comptabilité générale: enregistrer des remboursements du "sale and lease back" ?

Exercice de comptabilité générale

À quelle écriture comptable on doit enregistrer des remboursements du "sale and lease back" ? avec explications svp.

422Dettes de loc-fin. échéant dans l'année1 032 000
650Intérêts sur dettes de loc-financement420 000
411T.V.A. à récupérer304 920
440à Fournisseurs - Sté de crédit-bail1 756 920
ou
610Location et charges locatives
1 032 000
650Intérêts sur dettes de location- financement
420 000
411TVA à récupérer
304 920
440à Fournisseurs - Sté crédit-bail
1 756 920



- Solution:

L'écriture
610Location et charges locatives
1 032 000
650Intérêts sur dettes de location- financement
420 000
411TVA à récupérer
304 920
440à Fournisseurs - Sté crédit-bail
1 756 920
ne s'emploiera que s'il s'agit d'une simple location, et non pas d'un leasing... cette écriture doit donc s'employer dans le cas où l'option d'achat est supérieure à 15 % de la valeur du bien pris en location-financement.

Dans tous les autres cas, l'écriture correcte de remboursement d'un leasing est :
422Dettes de loc-fin. échéant dans l'année1 032 000
650Intérêts sur dettes de loc-financement420 000
411T.V.A. à récupérer304 920
440à Fournisseurs - Sté de crédit-bail1 756 920

où l'on ne prend en charge que les intérêts du financement, mais on rembourse une dette (court terme) de location-financement.

cuy.be